Huh Eun Sun



Concernant la technique j’ai cherché diverses méthodes pour mettre la lumière dans l’image en utilisant l’or et l’argent, ainsi j’ai découvert l’hydro-laque. La production est lente et longue. Ce processus de production a une valeur profonde, rare et exigeante.

En ce qui concerne le choix des couleurs, j’ai appliqué la psychologie des couleurs. Car je ressentais la nécessité de la recherche sur les couleurs qui peuvent toucher non seulement de façon visuelle, mais aussi dans le plan psychologique qui nous donne une énergie positive, apaisante, qui communique à notre ésprit. Les messages des oeuvres proviennent de la paix intérieure qui est pour moi une sorte d’aventure. Et cette paix commence par éliminer et me vider. Ces défis qui sont ma partie intime constituent une unité de mon existence à travers les formes et les couleurs peintes. Tirer le meilleur parti du silence dans ma position de l’être le plus pauvre. Les images représentent le ciel vu avec les sans-abri de Paris. Ce ciel vu par ces hommes touche notre peau plus subtilement que jamais pour exister et ce ciel s’inscrire pour les hommes oubliés et perdus. La peinture est une révolution de cœur à travers la vie.


Silence désiré 4. Hydro-laque, feuille d’argent. 30×30cm 2015

Sur le trait 1.Hydro-laque, feuille d’or. 50x60cm. 2015

Papillon dans le ventre 1, Hydrolaque, feuille d’or sur bois, 60×60cm, 2016